mercredi 14 février 2018

Le meilleur groupe d'électro japonaise actuel a encore frappé fort

Quand je dis "electro", on est dans le sens premier du terme : electro, pour électornique. Synthétique. Claviers, bip bip, tut tut. Lihappiness, c'est son nom, a sorti 4 albums depuis sa création, mais hélas, hormis sur bandcamp vous n'en trouverez pas vraiment de traces.

Or si le contexte musical actuel doit bien nous apprendre quelque chose, c'est que les disques édités par les maisons de disques, avec attachées de presse, chroniques dans la presse et tutti quanti , c'est bien fini. La vraie musique, elle se fait de façon totalement indépendante, dans le plus pur DIY, car c'est tout simplement possible, et facile. Seule la promotion reste le privilège de ceux qui ont de l'argent et des relations.

Bref. Lihappiness est le projet d'un Japonais de sexe masculin, un mec tout seul qui fait son truc tout seul, comme un grand, et qui le fait avec une originalité, une passion et un talent phénoménaux.
Lihappiness a digéré ce qui s'est fait de mieux en matière d'électro depuis les années 80, sans oeillères et en piochant dans tous les styles.
Le résultat ? Il est unique.

J'en ai déjà parlé dans ce blog, aussi je ne reviens dessus que pour évoquer son dernier album, War Anthems, qui est aussi et sans doute, le meilleur.

Commencez par le 4ème titre, le destroy War Games, poursuivez par le tube de boîte de nuit Invasion Funk et enchaînez avec le génial Suicide Mission et son piano house-music, je vous garantis un sourire jusqu'aux oreilles et de la bonne humeur pour le reste de la journée.



Allez je vous mets quand même une vidéo extraite de l'avant-dernier album, parce que je sais que vous êtes de gros flemmards, et parce que c'est moi qui l'ai faite, aussi (je voulais en faire une pour un titre du dernier, mais je manque de temps). Et voyez l'interview de ce jeune homme dans Prémonition et vous saurez tout sur Lihappiness !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est modéré, uniquement pour éviter le spam, alors allez-y, exprimez-vous (mais gentiment sinon vous allez le regretter)